11 mars 2008

Le Dédé à sa maman !

Et oui ce qui doit arriver arrive toujours ! Fin Mai nous accueillerons une bête à 4 pattes pleine de poils bavouilleuse qui bien sûr ravira nos journées et qui m'obligera à sortir matin & soir même sous la pluie et la neige. Il faut lui trouver un joli sobriquet commençant par D, moi j'avais pensé à Didier, Dédé, Doudou, Dali et le mieux Djo mais le reste de la famille n'approuve pas donc je fais appel à vous lectrices et lecteurs pour m'aider. Merki bien de votre aide !

Précision du soir bonsoir la bête sera un mâle de la race Golden Retriever.

Posté par lesjolisbebes à 11:28 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Le Dédé à sa maman !

    dave ça sonne à mort dave...

    Posté par rugbymane, 11 mars 2008 à 17:06 | | Répondre
  • ou bien dude ( prononcez dioude en état zunisien ou dioudeu en état zunien du sudeu), comme dans the big lebowski...

    Posté par rugbymane, 11 mars 2008 à 17:08 | | Répondre
  • et alors, ce qu'il y a de génial avec ce prénom c'est la multiplicité infinie de surnoms et autres sobriquets qu'il permet à longueur d'usage. par exemple dude est un chien très grand très maousse, et hop il mute aussitôt en dudissimo. qu'il s'agisse d'une ch'ti quinquin de pékinois tout riquiqui, et dude mue en dudinho...Dude sans hésitation, parce que la douceur de son comblera la marmaille en contribuant à la rassurer, tout en ravira le reste de la parentèle en apportant ce potentiel d'originalité ( c'est un prénom rare...qui remonterait à la période amérindienne, à ce qu'il parait. j'ai lu ça, à l'instant dans un papier paru sur fluctuat, dans un bouquin préfacé par Michel Drucker, autant dire en cette amtièrevune caution d'authenticité) auprès du voisinag et du cercle d'amis...Dude, voyons, n'hésite plus

    Posté par rugbymane, 11 mars 2008 à 17:17 | | Répondre
  • et dudule, ça pose son ami de l'homme le meilleur dudule. Yep, dudule l'essayer c'est l'adopter...dudule ouais, ça sonne à mort...devrais me lancer dans une nouvelle voie moi...voui voui voui, je vais devenir "trouveur de nom de chien dont le blase devrait impérativement ( ah ben quand c'est trop facile, où est l'intérêt du truc, je te le demande..hein l'est où l'intérêt) commencer par la lettre d. non mais je vais la plaque en cuivre d'ici, au milieu d'une belle porte, style huis très ancien, la dite porte ouvrant en grand sur un bureau trappu, ouais môssieur, trappu le bureau, et mes zigues assis sur un fauteuil pivotant. dans les hauts du 9em le bureau, les hauts du 9em ça fait cossu mais oint trop Cosy voyez. Yep Dudule.. "trouveur de nom pour clebs dont le blase devrait impérativement débuter par la lettre D" ouais, un sacré perspective professionnelle. yeah man, a new fashion way of life. et tel nouveau concept allant avec " trouver plus de nom comme on a dit pour gagner plus" toute une politique de civilisation ( respect les amis de l'homme les meilleurs. une sorte de grenelle de l'animalerie en somme et ouais...)

    Posté par rugbymane, 11 mars 2008 à 18:07 | | Répondre
  • et pour le cas où qu'il s'agirait de quelque lascive chienne fidèle... y'a-t-on seulement songer en haut lieu de ce blog ( m'est avis que ça cafouille quelque peu à la direction de ce blog)?, en ce cas toujours probable, allez mettons une chance sur deux, moi d'emblée je vois Daphné. Daphné ça irait comme un gant à une lascive chienne fidèle...ou Doris. ah ça Doris, pour une chienne contient une note Exotique. Une Doris, c'est quelque chose que tu sors pisser le soir dans la contre allée. et pis, peut-on en vouloir à une Doris qui perdrait ses poils sur la banquette arrrière...ce serait manquer de fair-play. Doris.

    Posté par rugbymane, 11 mars 2008 à 18:14 | | Répondre
  • Doris, tu vois, je sens la première sortie pissing on the street with doris, comme suit; Ext nuit- contre allée de Neuilly- pavé luisant- face à M6 boutique. l'homme au setter Irlandais de vincennes: c'est à vous ce zoli chien.
    Toi( pas peu fiérote de sa Doris, mais méfiante en même temps vu que ce n'est certainement pas une heure propice à la sortie pissing in the avec son setter, même irlandais, même de vincennes, cra la race est reputée pour son extrême retenue ( des nuits entières de retenue, ben oui, on t'avait averti pour le setter): oui, c'est ma chienne Doris. une bergère allemande issue d'une Mirza suisse d'alémanique...

    Posté par rugbymane, 11 mars 2008 à 18:23 | | Répondre
  • et le ch'ti toutou à la joliesse plurielle serait-il beauceron...

    Posté par rugbymane, 12 mars 2008 à 09:40 | | Répondre
  • golden retriever, c'est comme un vieux nom de pomme avec un côté à la fois rétro et hivernal.Un clebs idéal pour s'ébrouer joyeusement dans les flaques et les tas de feuilles en haute voie de putréfaction...en somme the clebs qu'il te faut, le spécial ballades en forêt pour fin d'automne et mois d'avril aussi meurtriers qu'on sait niveau boue,eaux stagnantes, tout ça et toujours la dernière joie de ces retours tout plein de nuques prises en flagrant délit de flash-backs histoire de vérifier que le ci-devant à quatre pattes Dido ( Dido ça pourrait lui aller comme un collier anti-puce dis donc)n'a pas déjà tout maculer la banquette arrière à force de tous ses secouements fangeux pour toute réponse à la conduite de son Fangio de maître... Mais au fait peut-on nous éclairer sur la juste prononciation du dit( ainsi donc Dido l'autrement dit)retriever? Ne serait-ce pas" rête raie vère"? ou plutôt et plus simplement " rête -rivère" ou bien...

    Posté par rugbymane, 12 mars 2008 à 14:50 | | Répondre
Nouveau commentaire