04 juin 2008

Les poux, Dolto & moi.

Je retourne depuis quelques semaines farfouiller à la bibliothèque municipale. Depuis toute petite j'adore me perdre dans les allées et choisir un livre au hasard je fais la même chose à la Fnac pour la musique. Je suis donc repartie avec quelques trésors dans mon sac dont Cendrars, Dolto, Les Dinosaures pour Grand Pou et Boro de Franck & Vautrin. J'ai dévoré en quelques jours le dernier Boro et je me suis plongée dans les notes de Dolto. L'avantage c'est que je suis tout de suite dans l'ambiance avec les poux à proximité et je peux donc appliquer ou pas sa méthode et ses conseils. Par exemple l'enfant ne veut pas se coucher bah pas grave le laisser dans sa chambre et lui dire de se poser avec un livre et d'aller se coucher quand il sera fatigué. Alors là je suis tout de suite sceptique parce que les miens ne jouent jamais dans la chambre et ne se posent jamais avec un livre donc ce conseil là aux oubliettes tout le monde au pieu sans broncher, non mais c'est qui le chef !! Deuxième exemple les enfants de 6 ans doivent jouer avec l'eau au moins 2h/jour mais bien sûr moi déjà un bain de 20 mns c'est la piscine dans la salle de bain et puis jouer à l'eau entre l'école et le parc c'est easy baby ! Bilan la méthode Milie impro et compagnie ça le fait aussi !!

Posté par lesjolisbebes à 10:17 - Commentaires [8] - Permalien [#]


Commentaires sur Les poux, Dolto & moi.

    Et toc !!

    Posté par Suffragettes, 05 juin 2008 à 18:44 | | Répondre
  • Dolto ça se touche dans le désordre, la Dolto dans le désordre...désolé. oh et puis remember le fiston, rien contre lui paix à son âme, mais pardon ahem voilà quoi , si c'est pour engendrer ce genre de progéniture à la cervelle en papaye, ses deux heures de flotte et découverte ( de soi, du corps, ouais, au Papagayo ça dépoilait grave) et bien je n'ai qu'un mot : papa you lé lé...Marcel Ruffo un pédopsy rugbymane voilà ce qu'il te faut...et pis c'est lyrique Ruffo...

    Posté par rugbymane, 05 juin 2008 à 19:37 | | Répondre
  • et pis on ne lui connait pas de rejeton rejeté précoce dans le baba alcoolisme le plus croûlant, et l'arrosage méthodique de toutes ces jardinières de fleurs toujours à lui pousser sur ses chemisettes...non Ruffo n'a pas ce genre de vedette dans sa parentèle...

    Posté par rugbymane, 05 juin 2008 à 19:40 | | Répondre
  • des chemisettes...putain, à part James bond qui pour oser la chemisette...oulà je sens comme une chappe de fatigue là...un mirage saharien et un tas de bérbères virevoltant autour de moi...oh non. Lol comme dit le d'jeunss. ouaip mon genou, des hommes bleus en chemisettes naf naf, vert à carreaux, t'sais quoi, de celles qu'on enfilait, deux derniers boutons ouverts à tous les vents d'une bonne chtoui...allons , allons, de l'aventure ( la première fois de Marcel mon pote anglais dont le père était fan de Mastroiani et tout autant désireux d'intégration rapide à la franchouillardise, c'était avec cette fille du tran con, laquelle espérait à la Cantonna que " bon bé Marcel, i hopeu you faire bien quéquétte)et donc par-dessus un t shirt immaculé aux seules fins d'imiter celles portées par Sean Peeennneu quand c'est qu'y fréquentait Madonna, ou qu'il collait pain sur pain ( c'est la même période ...bleus) le Pennneu au moindre individu osant pointer sa face de pointer fureteur...mazette et mazeltoff la nostlagie n'est pas qu'une forme élé...bonsoir!!!

    Posté par rugbymane, 05 juin 2008 à 19:51 | | Répondre
  • Guylaine était donc du Tarn Con où il est notablement peu aisé de s'épanouir sexuellement comme vous êtes entourés de beaucoup de...Castrais...le ferait plus.

    Posté par rugbymane, 05 juin 2008 à 19:56 | | Répondre
  • Mais Guylaine de toute façon a mal fini...l'entrevoir aujourd'hui dans cette boîte de Lavaur. Le lavoir...alors t'sais quoi, le Marcel n'a pas même tenté une petite revoyure...la nostalgie t'sais bien tout ça. bonsoir!!!!

    Posté par rugbymane, 05 juin 2008 à 19:59 | | Répondre
  • y'a pas deux semaines Fleur de Marie, ma première fois ( bon sans péné...sans d'autres rapports qu'osseux buccaux voyez) à moi, me dévoilait son poteau rose: Guylaine était hermaphromachinchose et donc peu versé dans la transe ovulaire ( Annie Ernaux et autres chastes hernies discales du désir n'était donc pas son truc vu son troc identitaire t'as compris le coup...)

    Posté par rugbymane, 05 juin 2008 à 20:11 | | Répondre
  • Méthode

    La méthode Binoute c'est pas mal non plus (je suis sure que tu vois où je veux en venir...)
    Bisous

    Posté par Binoute, 10 juin 2008 à 18:32 | | Répondre
Nouveau commentaire