12 décembre 2007

Un manouche sans guitare.

Hier, La Cigale, Thomas Dutronc & ses musiciens. Je suis arrivée lasse, fatiguée, triste, la salle s'est plongée dans le noir. Les premières notes m'ont fait doucement sourire, les suivantes rire, les dernières rêver. Quel sublime moment. La voix de Thomas est proche de celle de son père mais plus mielleuse, plus douce. Ses textes sont simples et gais. Je suis sortie heureuse, fredonnant les dernières paroles et tapant mes talons sur le macadam parisien.

Posté par lesjolisbebes à 10:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Un manouche sans guitare.

    Thomas a l'art et la manière, comme ça gracieuse et assez virtuose, de faire swinger la vie en un joli chewing gum que nous autres gitans modernes ( certains disent bobo mais ça ne dit pas mieux les choses) nous empressons de remacher avec indolence. Avec sa jolie petite gueule de branleur magnifique, on en oublierait presque de regarder ses mains s'agiter comme de vraies petites ouvrières sur sa guitare de Django.

    Ps: j'espère que cette fois au moins, tes talons n'ont fait de tort à aucun macadam cow-boy parisien, lâché en plein virage par sa shoe soudain déchue...

    Posté par rugbymane, 12 décembre 2007 à 14:05 | | Répondre
Nouveau commentaire